Lilie et son monde de hippie

L'écriture 2

Pour moi l'ecriture passe par la souffrance, une sorte d'accouchement dans la douleur.Il n'y a rien qui pompe autant d'énergie que ça, alors que paradoxalement ca delivre completement de savoir qu'une idée transmise est maintenant réel, que ce n'est plus juste quelques connexions dans le fond de ma petite tête, c'est quelque chose dont maintenant je peux parler, que l'on peut argumenter...

Mais c'est avant tout un plaisir. J'écris des choses qui peuvent intéresser d'autres personnes et c'est tant mieux. Ca me fait plaisir. Je privilégie la faille et la mémoire. La faille parce que ce qui m'intéresse, c'est ce qui se joue sous la surface, sous l'équilibre de nos vies. Comment et sur quoi on construit ? On construit sur nos rêves, nos passions, nos idéaux mais aussi sur des renoncements,des frustrations, des compromis, des échecs qui sont autant de bombes à retardement, de petits trous dans le socle.
Ecrire pour s'évader...
Ecrire la fragilité ...
Ecrire pour s'armer...
Ecrire c'est être torturée...
Ecrire c'est se libéré...





31/07/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres